Oxeolya

L’obligation de collaboration du client dans un projet informatique

Dans tout projet informatique, le client a une obligation générale de collaboration au terme de laquelle il doit notamment définir ses besoins et vérifier l’adéquation des développements à ses besoins lors des phases de tests. A défaut, il ne peut engager la responsabilité du prestataire du fait de dysfonctionnements ou de retards dans l’exécution de ses obligations.

Si ces principes prévalent à tout projet informatique, cette obligation de collaboration est d’autant plus importante lorsque le projet est réalisé selon la méthodologie AGILE, comme l’a rappelé le tribunal de commerce de Paris dans un jugement du 7 octobre 2020.

En effet, la méthodologie AGILE, qui a été élaborée aux Etats-Unis au début des années 2000, place la collaboration entre le client et le prestataire au centre du projet et requiert une grande souplesse de part et d’autre dans sa réalisation. Si cette méthodologie permet aux intervenants de ne pas être enfermés dans un cadre contractuel trop strict et leur permet au contraire de faire évoluer le projet au fil de l’eau, trop de souplesse peut toutefois être source de difficultés et il est indispensable d’en gérer les contours dans le contrat.

https://www.legalis.net/jurisprudences/tribunal-de-commerce-de-paris-8eme-ch-jugement-du-7-octobre-2020/